Chargement...

Qu’est-ce qu’une ICO et comment y prendre part ?

Une ICO, Initial Coin Offering, est une levée de fonds effectuée lors du lancement d’une nouvelle cryptomonnaie, afin de financer le projet (développement, salaires, marketing, etc.).

Lors de l’ICO, les développeurs de la cryptomonnaie vendent des jetons, appelés tokens, souvent à un prix moindre, afin d’attirer le maximum d’investisseurs et faire connaitre leur projet.

Afin de prendre part à une ICO, il vous faudra généralement disposer d’un « portefeuille ERC20 », chargé en ethers (Ethereum), que vous pouvez créer sur MyEtherWallet par exemple (disponible en langue francophone). Un tutoriel détaillé expliquant l’utilisation de MyEtherWallet est disponible sur cette page.

Si vous ne possédez pas encore d’ethers (Ethereum), vous devrez donc au préalable en acheter contre des euros ou dollars, sur une bourse de change en ligne, comme Coinbase, Exmo, Etoro, Iqoption, Coinsquare, Bitpanda, Quadigacx, Cex ou encore Coinmama. Ceci fait, vous pourrez transférer vos ethers (Ethereum) achetés à l’adresse publique de votre portefeuille MyEtherWallet.

Maintenant que vous possédez un portefeuille sur MyEtherWallet, chargé en ethers (Ethereum), vous pouvez prendre part à des ICO’s.

Une mise en garde est nécessaire à ce stade :

  • Les ICO’s ne vous garantissent pas forcément de gagner de l’argent. Le projet de cryptomonnaie peut ne pas décoller, voire disparaitre, s’il ne rencontre pas d’intérêt.
  • Certains escrocs lancent des ICO’s simplement pour gagner de l’argent (des Ethereum), en créant de faux sites web de levée de fonds (on parle alors de SCAM).
  • Vous devez vous renseigner scrupuleusement avec de vous lancer dans toute ICO.
  • N’investissez pas toutes vos économies bien évidemment. Comme nous vous le rappelons souvent : n’utilisez que de l’argent dont vous n’avez pas besoin pour vivre. Les ICO’s sont un investissement risqué, qui peut très bien ne rien vous rapporter, voire vous faire perdre votre montant investi.

 

Mais alors, comment choisir un bonne ICO ?

  • Préférez les ICO’s qui bénéficient d’une bonne réputation, avec un solide projet derrière, et des personnes connues et expérimentées qui le gèrent.
  • N’achetez que des tokens (jetons) qui sont encore bons marchés.
  • Prenez en compte le « Market Cap » (la capitalisation boursière) de la cryptomonnaie. Il vous suffit de multiplier le prix d’un jeton (token) par le nombre de jetons en circulation. Plus le Market Cap est petit, mieux c’est. Il aura en effet tendance à grandir au fil du temps. Si le Market Cap est élevé, il aura de la peine à augmenter encore. Préférez donc les ICO’s situées aux environs de € 50 millions.

 

Vous trouverez une liste des ICO’s en cours notamment sur le site icowatchlist.com. Ce portail vous renseignera sur les projets en cours, leur état d’avancement, et vous fournira les adresses des sites web sur lesquels acheter les jetons (tokens).

L’achat de jetons (tokens) se fait de diverses manières : vous pourrez parfois les acquérir directement sur le site web du projet, vous aurez parfois à vous inscrire sur une liste d’attente, etc.

Une fois que vous aurez acquis vos tokens (jetons), conservez-les précieusement dans votre portefeuille numérique et suivez leur cours.

Soyez patients : les nouvelles cryptomonnaies peuvent parfois prendre des mois avant de décoller… ou non.

Si vos tokens (jetons) prennent assez de la valeur, n’hésitez pas à en revendre une partie, pour par exemple récupérer votre investissement initial.

Les conseils indiqués sur cette page vous ont plu ? Un petit don en bitcoin via le “QR Code” ci-après serait apprécié. Merci 😉